Lecture en cours
Barbie se met (enfin) à la diversité

Barbie se met (enfin) à la diversité

Terminé la taille fine, les cheveux blonds et les yeux clairs, Barbie ressemble désormais aux femmes dans toutes leur diversité. Loin des critères de beauté standardisés dont il avait fait sa marque de fabrique, le géant du jouet Mattel lance une gamme de poupées aux physiques différents, plus conformes à la réalité dans sa diversité.

13233473_10206703347092806_607123744_n

56 ans après l’apparition de leur illustre aînée dont les mensurations -celles de la taille notamment- ne correspondent à celles d’aucune femme sur terre, les nouvelles Barbie sont donc ronde ou petite, avec les cheveux frisés ou courts, la peau noire ou les yeux bridés. En tout, la ligne comprend quatre morphologies différentes.

Le 2 mai, Mattel a également lancé la Barbie Misty Copeland, du nom de la première première Afro-Américaine à avoir été nommée danseuse principale de l’American Ballet Theater de New York. Pendant deux ans, les équipes de la marque ont travaillé à ce modèle, plus musclé, très flexible, avec de la poitrine et des hanches.

Si ce changement semble témoigner d’une volonté de mettre en avant la diversité du corps féminin, il s’agit également pour Mattel de mener une stratégie marketing bien rodée. Entre 2012 et 2014, les ventes de Barbie ont en effet chuté de 20%. Sur les neuf premiers mois de l’année 2015, elles ont encore reculé de 15%.

Commentaires Facebook

Copyright (c) 2013 - 2019 Powered by Hevron Roger

Défiler vers le haut
error: Contenu protégé