Blaaz: « Mon unique but, devenir incontournable comme Google »

Blaaz: « Mon unique but, devenir incontournable comme Google »

Passé par le label Eben Entertainment au Gabon pour affûter ses armes, aujourd’hui l’artiste béninois Blaaz est devenu au fil du temps un acteur incontournable du showbiz africain. Il a accordé à notre rédaction un entretien exclusif et aborde avec nous le chemin parcouru et qui fait de lui en ce moment  un véritable hitmaker à succès, un producteur et un homme d’affaires rompu à la tâche.

GABON CELEBRITES : Bonjour Mister Blaaz, c’est un plaisir de partager ces quelques moments pour parler de ton actualité à nos lecteurs. Comment vas-tu ?

BLAAZ : Bonjour et respect à l’équipe. Je vais bien merci, j’espère que chez vous aussi.

 

GABON CELEBRITES : Ton nom  est très connu dans le milieu du showbiz au Gabon au regard des grosses  collaborations que t’as eu  avec le Label Eben Entertainment. Pourquoi avoir choisi le Gabon comme terre d’accueil pour développer davantage ta musique ?

BLAAZ : J’ai découvert le Gabon grâce à Koba, il m’a aidé à me développer au Gabon à travers ses canaux de communication et ses relations. C’était donc plus facile pour moi de venir dans un pays où j’étais certain d’avoir quelqu’un pour m’épauler que d’aller ailleurs.

 

GABON CELEBRITES : Quel souvenir en gardes-tu ?

BLAAZ : Que de bons souvenirs. Le Gabon m’a adopté et j’en ai tiré l’expérience nécessaire au développement de ma carrière internationale, à la création de mon label, ainsi que ma passion pour le textile.

 

Blaaz, artiste auteur compositeur. PHOTOS CREDITS: PRADO ASSO PHOTOGRAPHIE.
Blaaz, artiste auteur compositeur. PHOTOS CREDITS: PRADO ASSO PHOTOGRAPHIE.

GABON CELEBRITES : Aujourd’hui basé au Bénin, tu deviens un véritable hitmaker, avec des productions qui font bouger l’Afrique, t’attendais-tu as un tel impact de ta musique lors de tes débuts dans cet univers ?

BLAAZ : Je suis du genre à oser et à bien le faire. Ce dont je suis sûr c’est que le niveau que j’ai aujourd’hui n’est absolument pas le fruit du hasard. J’ai travaillé, fais une étude du marché africain, appris à m’adapter tel un caméléon. Je n’ai pas été brillant à l’école pour ne pas l’être dans la musique. Je savais que ma détermination finirait par porter ces fruits et motiverait beaucoup de personnes à vouloir collaborer avec moi, mais je ne compte pas m’en arrêter là, mon unique but : DEVENIR INCONTOURNABLE COMME « Google ».

 

GABON CELEBRITES : Tu as également lancé dans le bain des artistes qui font aujourd’hui la fierté de la musique urbaine au Bénin tels que Fanicko ou Vano Baby. Cette casquette de producteur était-il un passage obligé pour affirmer ta notoriété dans le showbiz africain ?

BLAAZ : La production est un mot bien trop fort pour ce que je fais pour le showbiz béninois et africain. J’aide la nouvelle génération à se faire une place car je crois en Allah et je me dois d’aider ces jeunes. Je ne suis pas avare de buzz car plus j’aide, plus Dieu me récompense. Je ne compte pas faire les mêmes erreurs que ceux qui ont eu leur heure de gloire et qui n’ont pas voulu tendre la main aux autres pour pérenniser leur passage dans le showbiz.

 

GABON CELEBRITES : La musique Béninoise se porte bien, quelle analyse fais-tu  sur  son évolution ?

BLAAZ : La musique béninoise ne se porte pas bien, si elle se portait bien, elle ne serait pas représentée sur les chaines internationales depuis 2 ans par Fanicko et moi alors que nous avons des talents qui méritent vraiment de s’exprimer aux yeux du monde.

 «On fera de SMM le plus gros label d’Afrique francophone avec des artistes 100% hitmakers.»

 

GABON CELEBRITES : Ton dernier album date de 2008 « Ghetto Blaazter »,  qu’en est-il du prochain ?

BLAAZ : J’ai pratiquement 400 morceaux qui ne sont pas encore sortis mais avec ma nouvelle maison de production « KEYZIT »,  nous travaillons sur un projet à connotation internationale qui sortira dans les prochains mois. C’est tout ce que je peux dire pour le moment.

 

GABON CELEBRITES : Quelle  est la vision que tu projettes avec ton Label SELF MADE MEN dans les 5 ans à venir ?

BLLAZ : Le niveau que mon label SMM a aujourd’hui est le niveau que j’espérais atteindre en 2018, donc déjà on va dire que j’ai de l’avance sur ce qui était prévu. Je ne sais pas où sera SMM  dans 5 ans mais avec l’aide de Keyzit et d’Allah on fera de SMM le plus gros label d’Afrique francophone avec des artistes 100% hitmakers.

 

GABON CELEBRITES : Tu es également  dans le textile, avec notamment le lancement de ta ligne de  vêtements et de casquettes qui a pour nom « IF#CK », comment arrives-tu à concilier ce côté homme d’affaires, artiste et producteur ?

BLAAZ : Je suis multitâche. J’ai des objectifs et je ne me laisse distraire par rien du tout. C’est vrai que parfois c’est chaud, mais  en m’entourant de personnes à vision sur le long terme, on y arrive peu à peu.

 

Mister Blaaz. PHOTOS CREDITS: ISY CLICK.
Mister Blaaz. PHOTOS CREDITS: ISY CLICK.

GABON CELEBRITES : Pourquoi « IF#CK » ? Quel message veux-tu faire passer à travers ça ?

BLAAZ : « IF#CK » veut dire ‘‘Il faut craindre le karma’’. Le # c’est juste pour semer le doute dans la tête des gens. Le message à faire est le suivant : « La seule vraie justice de ce bas-monde est la sanction infligée par les lois de la nature. En faisant du bien, on ne récoltera que du « BIEN », en faisant du mal on ne récoltera que du « MAL ».  Ainsi va la vie.

 

GABON CELEBRITES : Une distribution au Gabon serait-il également envisageable ?

BLAAZ : La distribution de Blaaz et des artistes SMM est strictement gérée depuis peu par le label Keyzit qui n’est plus à présenter, donc oui, dans les prochains mois une distribution sera mise en place.

 

GABON CELEBRITES : Un message à adresser  à tous ces jeunes qui t’admirent et à qui tu sers  d’exemple ?

BLAAZ : Le chemin qui mène au succès est un chemin parsemé d’embuches. On n’atteint pas le sommet sans sacrifier quelque chose, c’est impossible. Que ceux qui veulent arriver au bout de leur rêve ne lâchent pour peu qu’aujourd’hui ça ne va pas, qu’ils s’accrochent à leur rêve et se donnent les moyens de pouvoir un jour vivre de ces rêves là et faire rêver d’autres gens à travers ce qu’ils entreprendront.   

 

GABON CELEBRITES : Quels sont les contacts sur lesquels on peut te joindre ?

BLAAZ : BLAAZ@KEYZIT.COM

GABON CELEBRITES : Notre entretien arrive à son terme, merci Mister Blaaz  d’avoir répondu à nos questions. On te souhaite le meilleur.

BLAAZ : Merci à vous aussi et bien à vous.

Facebook Comments