PARTAGER

En préparation de son EP de 5 titres qui sera intitulé “Afro consciousness”, le rappeur gabonais Natural Ras était de passage à Libreville où il s’est produit lors de l’«Africa cultural season 2017» organisé par l’Ambassade d’Afrique du Sud et le Ministère des Arts et de la Culture.

Basé entre Accra et Lagos, le rappeur revendique son panafricanisme et son appartenance au rap underground: “J’ai choisi le rap underground parce que c’est la racine du rap. Selon moi, le rap doit traiter des sujets qui concernent ce que nous subissons au quotidien: les inégalités, les injustices sociales, etc”, nous confie t-il.

Ses influences musicales: Bob Marley, Fela Kuti, Public Ennemy, The Roots.

Sa discographie: Résistance (2011), Andounya en collaboration avec le rappeur nigérian Belinga (2013).

Habitué des festivals anglophones sur le continent, le rappeur s’est produit, entre autres, pendant l’Accra hip-hop festival, Bless the mic, Afro Lagos style, Liberia stand up.

Autre corde à son arc, Natural Ras est aussi réalisateur indépendant et a un documentaire à son actif, L’expression d’une conscience afro, sorti en 2015 et disponible sur Youtube.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE