ⒸPETER TARKA

Totale immersion dans un monde futuriste avec GALAXIA, un ovni dans l’univers musical gabonais. Le beatmaker I-PKU (de son vrai nom Cleef Mbadingas’est allié à la voix électrique de la chanteuse camerounaise Jungle Leez pour nous livrer un EP qui est la bonne surprise de ce début d’année.

 

GALAXIA, une combinaison de talents

Etudiant en ingénierie du son et basé en Tunisie depuis 2015, I-PKU (prononcé Ipékou) découvre la musique, le rap notamment, pendant ses études au Lycée Mba. Très vite, il s’intéresse à la production musicale et décide de s’orienter dans cette voie après l’obtention de son Bac Economie.

ⒸI-PKU

En plus de la sortie d’un premier EP en 2015, intitulé « My Mother Is A Space Cadet » sous son label JUPITON, I-PKU a collaboré avec de nombreux artistes dont Micky R, BGMFK, Movaizhaleine,Jayel Flex, Jahriki, Black Squal, Sirja Rihu, Xclusif, Jey Rspct Me.

L’espace, l’ailleurs est un univers cher au beatmaker. Avec son premier EP, il voulait envoyer un message à sa mère : « c’était un hommage où je me découvrais un espace nouveau et je voulais rendre hommage à ma mère pour toute les fois où elle m’a soutenu et lui montrer aussi que son fils peut rêver grand vu qu’au départ elle ne comprenait rien à ce que je faisais comme son. C’était comme un message pour lui dire : HEY MUM , SI TU CHERCHES TON FILS JE SUIS DANS CETTE PARTIE DU MONDE J’EN AI MARRE DES HUMAINS. »

GALAXIA est le fruit de la rencontre du jeune compositeur avec la chanteuse camerounaise Jungle Leez. Basée à Londres, l’artiste définit sa musique comme de la «Cosmic Soul» ; un mélange de styles variés tels que le Hip Hop, le Reggae, la Pop et le Nu-soul. En juin 2017, elle sort « Supernova », son premier album.

ⒸJungle Leez
« La collaboration avec Jungle Leez c’était une nouvelle fraîcheur et j’espère que beaucoup d’artistes afro vont l’écouter et se dire : WOW ! A part le style afrobeat nous pouvons vraiment faire autre chose et oser autre chose ? Nous devons nous en inspirer », nous a confié I-PKU.

 

Après deux ans de travail d’écriture et de composition, les deux artistes sortent donc cet EP savamment mixé et interprété. Justement, GALAXIA a été mixé et masterisé par un autre ingénieur Son de talent basé à Paris : Adrien Louis-Joseph.

 

A propos des ses choix musicaux, I-PKU nous confie : « j’ai toujours des gens qui me disent ‘mais tu es africain tu devrais faire des sons afrobeat et dance’, eh bien non. Désolé, mon cerveau ne veut pas c’est tout. Ça ne fonctionne pas comme ça. La musique, c’est l’émotion, c’est le ressenti, chacun a le droit d’aimer ce qu’il veut et faire ce qu’il veut du moment que tout le monde est heureux et trouve sa place. »

Un mini-film sonore

GALAXIA, c’est son compositeur qui en parle le mieux. Pour I-PKU, son EP doit s’écouter comme un mini-film. D’ailleurs, le scénario est tout trouvé, les sept titres répondent à des séquences précises :

Dans un monde parallèle à celui de la terre, I-PKU & Jungle Leez tombent dans une embuscade au fin fond de l’espace. Venant de la planète Galaxia, ils arrivent sur une planète inconnue (Intro). Perdus, ils se demandent où ils ont atterri, n’ayant point de repères (This Planet). Jungle Leez fait ensuite la découverte d’un bel inconnu, sur cette même planète, et tombe ainsi sous son charme (Cosmic Girl).

Avec le temps et après avoir fait connaissance, les deux se trouvent des points communs et se passionnent l’un pour l’autre (Soul Reunion).

Le temps passe, après la réparation de son vaisseau spatial, aidé de son nouvel amour, des jalousies apparaissent au sein de la planète (Interlude) et Jungle va devoir faire un choix: rester auprès de son nouvel amour ou retourner sur Galaxia. Pour cela, elle a besoin que son bien aimé lui prouve son amour et lui fasse part de toute l’affection qu’il a pour elle (Hold Me There).

Le temps passé sur cette planète inconnue, Jungle et I-Pku ont pu observer la souffrance de ses habitants fatigués par le chaos, les guerres et la misère quotidienne. Il se rendent compte que leur musique est une ôde à la vie, une déclaration d’amour au monde, à l’univers qui les entoure (Stand Up For The Love).

A la fin de l’écoute, on regrette presque que GALAXIA ne soit pas un album tellement on se laisse porter par cet excellent EP que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.

Nos coups de cœur : This Planet, Cosmic Girl, Soul Reunion, Stand Up For The Love.

Facebook Comments
PARTAGER