IMUNGA EN FAIT IL UN PEU TROP ?

IMUNGA EN FAIT IL UN PEU TROP ?

    Imunga-Ivanga-et-Yveline-Pontalier

 

Marcheur Inter graphique et célèbre Sérigraphe, Imunga Ivanga y va gaiement…Il prend ces temps-ci des cours de comédie, de cadrage et photo, mais aussi de montage
afin réaliser une prouesse mondiale : Faire un film
 avec un seul doigt !!!!

 

Génie des coiffes carrées, n’est-il déjà pas : Président-Directeur Général de l’IGIS,
délégué général des escales Documentaires de Libreville,Maitre de Cérémonies,
Interviewer, Présentateur, Financier sur fonds propres (s’il vous plait) ainsi que le stipule la Mention “Imunga Ivanga présente “ qu’il appose sur tous les films sortis de l’ex Cenaci en guise de générique, ce généreux altruiste va donc après une phase de formation express :

 

1 -Ecrire son film  ( Eh alors ? Jaloux Va… il est scénariste sorti de la FEMIS…)
2 – Le produire,       (facile, il est multimillionnaire grâce à un héritage familial…)
3 – Le réaliser,         (Normal, il a enfin retenu les leçons de réalisation de François Gance)
4 -Le filmer,   (Eh oui, Roland Duboze, osera-t-il encore lui faire la bouche ?)

5 – Le jouer,   (Au diable Jean Claude Mpacka…et tous les acteurs banania, le Nouveau Denzel arrive…)
 6-  Le monter, (à Montagne Sainte cela aura plus d’impact…)
 7- Le critiquer, (Eh alors !!! Il est aussi critique de cinéma non ? La charité bien ordonnée…)
 8- Le sortir en salle, “à un fauteuil…
 9- Remplir cette salle spéciale lui « tout seul » (comme ça… Succès garanti)
 10- Obtenir à coup de lobbying (en dolé bien sûr…), l’unique récompense, octroyée, une fois par siècle, (après le cinquantenaire, le siècle, c’est logique)
11 Un film fait d’une seule main…Disons d’un seul doigt

Ce n’est pas le Kongossa y compris celui de ce scoop et de ses agents à l’IGIS qui va le faire hésiter…Quel sera le titre de ce chef d’oeuvre ?“Le nombril de Narcisse ”…auto-portrait .Un poète cet Ivanga, après l’Ombre de Liberty…


 

 

Facebook Comments
PARTAGER