Instagram Dadju / ⒸCODEPUK Studio

Il est très attendu dans les capitales africaines où il a décidé de se produire pour la deuxième partie de son G20 Africa Tour. Dadju, la star française, a entamé sa tournée sur le continent le 28 juillet à Yaoundé. Le succès du concert était au rendez-vous, mais il a été plutôt amer pour certains fans.

Organisé par Learn Life Events et le label Empire Company qui en assurait la production exécutive, le concert de Dadju a frôlé le fiasco.

Salle trop pleine, mouvements de foule, bagarres, malaises, les organisateurs ont été accusés par certains spectateurs d’avoir vendu plus de tickets que de places disponibles. Le soir du concert, plusieurs d’entre eux se sont vu refuser l’entrée sous motif que la salle était arrivée au maximum de sa capacité.

Le spectacle à proprement parlé s’est bien déroulé. Les prestations de Dadju et des artistes invités (Locko, Mimie, etc.) ont tenu toutes leurs promesses, le public, surexcité, n’a pas caché son enthousiasme devant l’interprète de Reine.

Une publication partagée par DADJU (@dadju) le

Toutefois, pendant l’événement, sur les réseaux sociaux, des plaintes ont commencé a émerger. Puis, à la fin de la soirée, un début de polémique est né mettant en cause l’organisation du concert.

Dès le lendemain, Empire Company a réagi par un communiqué de presse dans lequel on apprend que non seulement d’importants dysfonctionnements ont eu lieu dans la préparation du concert mais aussi dans le paiement du cachet de Dadju, notamment celui prévu pour que l’artiste assure sa présence lors de l’aftershow.

Empire Company a porté plainte contre Learn Life Events pour abus de confiance et escroquerie et réclame aujourd’hui la somme de 23 millions de FCFA. Bien que le label assume une partie des responsabilités de l’événement, il exige aussi que l’organisateur principal assume sa part.

Depuis, des spectateurs ont été remboursés par Empire Company.

Après Yaoundé, Dadju se rendra à Lubumbashi et Kinshasa en RDC avant d’atterrir le 18 août à Libreville où il est aussi très attendu. On se souvient des vagues qu’avaient laissé son grand frère Maître Gims après son concert dans la capitale. Pourvu que tout se passe bien cette fois.

Facebook Comments
PARTAGER