Lecture en cours
“Mami Wata : le mystère d’Iveza”, ce que l’on sait de la prochaine série de Samantha Biffot

“Mami Wata : le mystère d’Iveza”, ce que l’on sait de la prochaine série de Samantha Biffot

C’est un secret encore bien gardé ! La prochaine série créée par la réalisatrice, scénariste et productrice Samantha Biffot sera disponible en novembre sur Canal+ mais très peu d’informations ont fuité sur cette prochaine création originale de la chaîne cryptée. Heureusement, nous avons réussi à glaner pour vous quelques informations qui vous permettront de patienter jusqu’au jour-j.




Mami Wata  : le mystère d’Iveza sera la première série du Gabon à être estampillée du label “Création originale” de Canal+, vous comprendrez donc notre enthousiasme et notre attente face à cette série événement. Mais que nous réserve-t-elle ?

 

Le synopsis

Oliwina, une jeune journaliste, retourne dans sa ville natale d’Agouwé au Gabon — qu’elle a quittée pendant quinze ans en raison d’un événement traumatisant — pour enquêter sur la disparition de son jeune frère Pao. À son arrivée, les corps de cinq enfants non identifiés sont retrouvés dans une mangrove voisine. Dans cette petite ville entourée d’océan et de mangroves, le nom de Mami WATA est sur toutes les lèvres.

On devra donc s’attendre à une série à l’atmosphère mystérieuse et mystique dans laquelle l’ambiance musicale jouera probablement un grand rôle. Pour cela, il faudra compter sur les talents du jeune compositeur Gabonais Cleef Mbadinga alias I-PKU, à l’habillage musical. Pour les décors, Malanda Loumouamou a opéré en tant que cheffe décoratrice sur le tournage.

 

 

À gauche : Olivia Biffot – À droite : Ivane Izangaud et Marie-Michèle Zwank

Le casting

Dans le rôle d’Oliwina le personnage principal, nous retrouverons Olivia Biffot. L’actrice et scénariste basée à Los Angeles incarnera une jeune femme intelligente et indépendante déterminée à élucider la disparition de son frère. Bien que les autres personnages de la série n’aient pas encore été dévoilés, on connaît au moins ceux qui les interpréterons.

Le public reconnaîtra aisément plusieurs grands noms du cinéma Gabonais comme Jean-Claude Mpaka, le célébrissime Régal dans l’Auberge du Salut et ses rôles notables dans Les Couilles de l’Eléphant ou Le Collier de Makoko entre autres. Et, la très populaire Marie-Michèle Zwank, sociétaire des Studios Montparnasse, que l’on ne présente plus tellement l’actrice a occupé le grand écran pendant cette décennie.

 

Le casting est complété par Christian Ngouah-Beaud, Jean Fidèle Nziengui Nzamba et Ivane Izangaud, mannequin et acteur vu notamment dans le clip “Tchizambengue” de Shan’L.

 

À l’écriture et derrière la caméra

En tant que showrunner de la série, Samantha Biffot supervise l’équipe de scénaristes dont elle fait partie avec Olivier Messa et Olivia Biffot. Compagnons d’écriture, Olivier Messa et Samantha Biffot ont déjà co-écrit ou participé à l’écriture des séries Parents Mode d’emploi Afrique, Kongossa Télécom ou encore Sakho et Mangane.

A lire aussi

Derrière la caméra, en plus de la réalisatrice gabonaise qui signe 5 épisodes dans les 8 épisodes de 52 minutes qui composent la série, les trois autres  sont réalisés par Marco Tchicot.

 

Succès en festivals

Alors que Mami Wata : le mystère d’Iveza a été sélectionnée au FESPACO 2021 dans la catégorie Séries Télés et sera projetée le 21 octobre lors de La Nuit de la Série Africaine, la série a commencé sa carrière dans le circuit des festivals en septembre, par le Festival de la Fiction de La Rochelle (France) dans la catégorie Compétition Francophone Etrangère. Avant de revenir en terre africaine, l’œuvre est passée par le festival CANNESERIES où elle est entrée dans l’histoire en tant que première série africaine à être projetée dans la sélection Scolaires.

 

Produite par On est ensemble Production, co-produite par Princesse M Production, Merveille Production, Canal + International, “Mami Wata : le mystère d’Iveza” arrive en novembre sur nos écrans.




Commentaires Facebook

Copyright (c) 2013 - 2021 Powered by Hevron Roger

Défiler vers le haut
error: Contenu protégé