Portrait : Rhode Loïs Bouassa, 21 ans, Gabonaise et actrice à Hollywood

Portrait : Rhode Loïs Bouassa, 21 ans, Gabonaise et actrice à Hollywood

Rhode Loïs Bouassa, actrice gabonaise basée en Californie

Quand à peine sortie de l’adolescence, après avoir nourri le rêve de devenir actrice, on est choisie pour le premier rôle important de sa vie dans une série américaine à succès, on finit par se dire qu’aucun rêve n’est trop grand.

Les séries, Rhode Loïs Bouassa y est particulièrement attachée. C’est grâce à elles qu’à 4 ans, lorsqu’elle arrive aux États-Unis avec sa famille, elle apprend l’anglais. Puis, en grandissant, elle finit par se dire qu’elle aussi veut faire partie de ce monde. Qu’elle aussi peut devenir actrice et entrer par le petit écran dans les foyers des gens et contribuer à les divertir, les émouvoir. Après tout, elle se trouve déjà dans le pays d’Hollywood.

Ma famille m’a toujours soutenue depuis mon enfance. Mes parents ont toujours su que je voulais devenir une actrice, et ils m’ont toujours encouragé à poursuivre mon rêve.

Avec le soutien de ses parents, Rhode Loïs prend des cours de cinéma en parallèle de ses études (art dramatique, techniques de caméra, etc.), passe des castings, tente de gagner la confiance des professionnels du milieu et, à force de persévérance, elle décroche le rôle qui va la faire rentrer de plain-pied dans le cercle des actrices hollywoodiennes. « J’ai appris que chaque jour vous vous rapprochez de ce que vous voulez. C’est important d’être gentil et de croire en vous même et en vos capacités, car elles ne vous décevront pas. » nous dit-elle.

Dans le 7ème épisode de la saison 3 de la série Code Black, Rhode Loïs joue le rôle d’une jeune fille, capitaine de l’équipe de danse de son lycée. Un personnage agressif, compétiteur et tenace face à une équipe rivale.

 

Pourtant, décrocher ce rôle n’était pas gagné d’avance. Contactée par l’équipe de tournage pour passer l’audition, la jeune actrice en herbe est en concurrence avec trois autres actrices. Mais très vite, elle va se démarquer et attirer l’attention d’Ed Ornelas, le réalisateur de l’épisode, qui a mis en scène plusieurs séries telles que Grey’s Anatomy ou NCIS.

« Il était d’abord prévu que je joue un rôle d’arrière-plan » nous confie-t-elle. Mais après avoir improvisé sa scène avec Ed Ornelas lui-même, la jeune femme est retenue. L’épisode est tournée dans la foulée, le jour de l’audition.

Rhode Loïs Bouassa dans Code Black

Diffusé le 6 juin 2018 sur la chaîne américaine CBS – la plus regardée d’Amérique depuis 10 ans – l’épisode intitulé “Step Up” a réuni en moyenne 5 millions de téléspectateurs.

Grâce à son rôle, Rhode Loïs est devenue éligible à la très prestigieuse et puissante Screen Actors Guild, la fédération professionnelle des figurants et acteurs hollywoodiens.

Avec cette entrée en matière prometteuse, Rhode Loïs Bouassa se rapproche chaque jour de ses modèles. Lorsqu’on lui demande quel acteur ou actrice l’inspire, elle répond : «j’aime beaucoup le travail de Denzel Washington. Il donne le meilleur de lui même et incarne ses personnages avec beaucoup de force, c’est inspirant à voir. J’aime aussi le travail d’Angelina Jolie. Elle est très naturelle, et son talent c’est quelque chose qu’on enseigne pas ».

Installée depuis peu en Californie, la jeune actrice continue d’auditionner pour des rôles qui révéleront encore plus son talent. Prochain projet, le court-métrage For the lonely dont l’avant-première se déroulera au studio de la société de productions Warner Bros avant la fin de l’année.

Rhode Loïs Bouassa sur le tournage du court-métrage For The Lonely
Rhode Loïs Bouassa sur le tournage du court-métrage For The Lonely

Une Gabonaise d’Hollywood à suivre.

 

Facebook Comments
PARTAGER