Lecture en cours
[Vidéo] Rodzeng tire à rimes réelles sur les faux « GPX »

[Vidéo] Rodzeng tire à rimes réelles sur les faux « GPX »

Rodzeng est de retour avec un nouveau titre. Dans sa lunette de tir : les faux corps habillés.

Artiste engagé et activiste, à chacun de ses titres le rappeur questionne et dénonce les faits d’injustice qui minent la société gabonaise. C’est encore le cas avec « GPX », ce terme au sein de la police nationale qui fait référence au tout premier grade, celui de Gardien de La paix.



C’est une chanson à double facette que le rappeur nous livre. D’abord, il évoque bien évidemment les pratiques illégales que certains policiers, voire d’autres corps habillés, font subir aux populations de manière quotidienne. Des sous-gradés qui exécutent des ordres immoraux  pour espérer gravir les échelons et plaire à leurs supérieurs au détriment des principes et engagements pris devant le drapeau et la nation. Des recrutements sans enquête de moralité avec à la fin des hommes armées dénués de bon sens. Un constat souvent fait par la population elle-même mais aussi par le commandement qui a plusieurs fois mis en place des campagnes de sensibilisation pour emmener les policiers à adopter un comportement plus républicain.

Mais le rappeur s’intéresse aussi aux agents respectables, aux « vrais gars qui taffent » comme il le rappelle. Ceux abandonnés à eux-mêmes, sans matériel adéquat ou aux salaires peu conséquents; des circonstances qui peuvent parfois expliquer les nombreuses dérives.

Réalisé par AJ Feelmz, qui a travaillé sur la vidéo « Jack au Miel » de BooDee récemment, « GPX » est sans doute le meilleur clip de Rodzeng jusque là, tant l’intensité et le décor rappelle l’état des lieux sombre qu’il fait de notre société.

A lire aussi

 




Commentaires Facebook

Copyright (c) 2013 - 2019 Powered by Hevron Roger

Défiler vers le haut
error: Contenu protégé