Now Reading
Busta Bleezy, nouvelle signature de Power House Entertainment

Busta Bleezy, nouvelle signature de Power House Entertainment

L’axiome est simple, évident, basique. Impossible de passer à coté d’un blase qui renvoie au célèbre rappeur américain Busta Rhymes, donc tout aussi impossible pour Power House Entertainment de passer à coté de cette pépite qu’elle vient tout juste de signer.

C’est le titre « Brasser » qui vient sceller la collaboration entre Busta Bleez et le  label de musique. Produit par IshBeats au Maroc, pays où vit actuellement le rappeur, cette toute première production n’est que les prémices  d’un LP de sept titres intitulé « Cerveau satellitaire » composé par cette étoile montante du rap africain.

Quand à 13 ans les jeunes de son âge ont pour idoles les pros du ballon rond, le jeune rappeur, parfois aussi surnommé Dabelebeez ou le bleezy, n’a d’yeux que pour les stars de la musique urbaine. Ses héros :  Booba, Sinik, Kery James, Busta Rhymes et les incontournables Movaizhaleine ou Raaboon.

Le jeune passionné n’hésite d’ailleurs pas à affûter sa plume et  rapper sur les instrumentaux des hits de ses modèles. Son flow  rapide et sa technique commencent à séduire les jeunes de son quartier du deuxième arrondissement de Libreville  qui le surnomment alors Busta Bleezy.

C’est à ses 18 ans que les choses deviennent sérieuses pour l’apprenti rappeur avec la rencontre de Young Prod. Ce dernier lui fait intégrer le groupe Excel Record. Entre 2013 et 2014, Busta Bleezy arrive à allier ses études supérieures et sa passion. Il multiplie les shows, participations dans des festivals et se distingue comme l’un des artistes clés de la diaspora au niveau du Maroc où il vit et étudie désormais après un bref passage du coté du Ghana.

A lire aussi

Avec les années, les influences artistiques du rappeur se sont étoffées, avec des références aussi bien récentes qu’anciennes : Kendrik Lamar, Meek mill, Rick Ross, mais aussi Fat Joe ou  encore Oliver N’goma, le roi de l’afro zouk .

Des influences sans doute aussi suscitées par celui qui se fait appeler l’homme aux doigts d’Or aka IshBeats, ingénieur son, conseiller et manager du jeune rappeur avec qui il travaille depuis 2017.

Désormais sous la houlette de la très prometteuse maison de production Power House Entertainment, le rap game est plus qu’en attente de la sortie du LP  « Cerveau satellitaire ».

Commentaires Facebook
Quelle est votre réaction?
HEIN?
0
SUPER
0
TRISTE
0

Copyright (c) 2013 - 2019 Powered by Hevron Roger

Défiler vers le haut
error: Contenu protégé