PARTAGER

Décidément  le passage de Maître Gims au Gabon a laissé des traces ! Et pour cause, un statut  Facebook de l’animatrice de l’émission Afrobuzz Libreville, Naïke Stacy, a mis la chanteuse Créole dans tous ses états.

 

AfroBuzz est une émission phare de la chaîne VoxAfrica. Déclinée sur plusieurs capitales africaines (Abidjan, Doula, Lomé, Libreville, etc.), le programme télévisé fait un focus hebdomadaire sur les événements culturels, people et showbiz qui font l’actualité. Présenté par Naïke Stacy depuis plusieurs mois, le programme a su s’installer dans le paysage audiovisuel gabonais.

A l’occasion de la polémique provoquée par la venue de Maître Gims au Gabon, notamment à la suite de plaintes d’artistes gabonais lors de son concert à Port-Gentil, l’animatrice est sortie de sa réserve pour donner son point de vue sur Facebook, dans un post qui a été supprimé depuis.

“Vous produisez quoi même dans ce pays et on va investir sur vous?”, une phrase probablement mal digérée par certains artistes dont la chanteuse Créole s’est faite la porte-parole.

La Diva, comme elle se plaît à se surnommer, a tout d’abord publier des captures d’écran qui lui ont été envoyées et a interpellé l’animatrice: “donc au Gabon, il n’y a pas d’artistes pour représenter la culture?”. 

Une colère que Créole a par la suite choisi d’exprimer par un live long et musclé sur le réseau social pour rappeler l’animatrice à l’ordre.

A lire aussi: Propos de ses artistes, Direct Prod décline toutes responsabilités

Créole a notamment insisté sur le fait que la jeune génération d’artistes gabonais est snobée voire négligée par rapport à d’autres chanteurs, notamment évoluant dans la musique tradi-moderne. Un manque de soutien qu’elle ne digère pas: “Tout le monde va mettre le raphia?”, “Tu ne sais pas que c’est toi qui doit un peu redorer l’image des artistes gabonais là où tu as une plateforme?” s’est plainte l’artiste.

Un message que Créole a dit étendre au reste des gabonais qui penseraient la même chose que l’animatrice.

Pour l’heure, l’animatrice d’Afrobuzz Libreville ne s’est pas exprimée publiquement sur le sujet.

A lire aussi: Naïké répond à la polémique: “J’ai beaucoup d’admiration et de respect pour les artistes Gabonais”

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE