Lecture en cours
Hommage à Philippe Mory à l’Institut français

Hommage à Philippe Mory à l’Institut français

Le Ministre de la communication gabonais Alain Claude Bilie Bi Nze  l’avait promis : la nation rendrait hommage à notre père en cinéma Philippe Mory en projetant l’un de ses films. On ne peut que regretter que ce soit finalement l’Institut français qui s’en charge dans le cadre de sa propre fête  du cinéma.

Reste le principal : voir ou revoir le mercredi 29 juin sur grand écran deux films majeurs de notre patrimoine cinématographique : La Cage de Robert Darène où Philippe Mory exerce ses premières armes d’acteur suivi des Tams Tams se sont tus de et avec Philippe Mory cette fois.  Ces deux projections gratuites permettront à nombreux d’entre nous de découvrir ou approfondir le regard riche et souvent amusé de cet homme généreux qui fit entrer par son talent le Gabon dans le champ de l’art cinématographique international. Une époque glorieuse qui ne peut que sembler bien lointaine en regard de ce que propose le septième art aujourd’hui dans notre pays.

A noter que cette première édition de la fête du cinéma organisée par l’IFG débutera le dimanche 26 juin par la projection du récent Chocolat mettant en scène Omar Sy, projection qui sera d’ailleurs suivie d’un brunch.  L’adolescence sera également à l’honneur avec  deux chefs d’œuvre du cinéma classique français : Zero de Conduite de Jean Vigo ainsi que Les 400 coups de François Truffaut. Détente assurée également avec le cultissime Homme de Rio de Philippe de Broca ou le plus récent Pattaya.

Quatre jours riches donc pour les amoureux du cinéma qui auront également l’occasion d’assister à deux conférences tenues par Aurore Fossard de Almeida, professeur à l’Université Lyon 2

Programme Complet

13530527_10206927505856635_951787536_n (1)

 

13515460_10206927507096666_2089467598_n

Commentaires Facebook

Copyright (c) 2013 - 2019 Powered by Hevron Roger

Défiler vers le haut
error: Contenu protégé