J-Rio interpelle la génération Alcool & Kobolos

J-Rio interpelle la génération Alcool & Kobolos

J-RIO, artiste-auteur-compositeur.

Arrivé au Gabon depuis quelques semaines, J-Rio s’était fait plutôt discret. Une discrétion interrompue par une prise de position du chanteur face à la situation sociale actuelle que vit son pays.

C’est à la suite d’une série d’assassinats d’étudiants et tout dernièrement le meurtre du jeune Roméo Kombila, étudiant à L’UISO qui a été lâchement tué par des bandits ”goudronniers” dans la zone du PK5, que l’artiste a décidé de monter au créneau.

J-Rio a d’abord évoqué le sujet avec ses fans via sa page Facebook lors d’un live puis annonçait quelque temps après la sortie du titre Onédanskwa”. Une chanson que l’artiste définit comme un cri d’alarme et une prise de parole face à tous les maux qui minent la jeunesse gabonaise qui n’a plus d’autres repères que le sexe, les kobolos et l’alcool.

Un phénomène qui ne fait pas de victimes que chez les étudiants. Les nombreux cas de vols, braquages et assassinats enregistrés dans les commissariats ou relayés sur les réseaux sociaux  de manière quotidienne en témoignent.

D’autres lui emboiteront-ils le pas ? Alors que les artistes sont fréquemment fustigés pour leur manque d’implication dans les soucis que connaissent les Gabonais, J-Rio jette-t-il un pavé dans la mare qui fera en réagir plus d’un ?

 



Facebook Comments