Lecture en cours
PAGUIMO, « la ligne de vêtements parrainée par l’Ogooué et la forêt des abeilles ».

PAGUIMO, « la ligne de vêtements parrainée par l’Ogooué et la forêt des abeilles ».

C’est l’histoire d’une rencontre qui donne naissance à une ligne de vêtements. Son nom : PAGUIMO, anagramme formé sur les patronymes des parents des créateurs. L’un se trouve au Gabon, nous l’appellerons H.M puisqu’il a requis l’anonymat, l’autre, Severin RAHONG. Lui vit à Perpignan. Pourtant, selon ses heureux pères, PAGUIMO doit toute son originalité au Gabon voire l’Afrique. On raconte même que PAGUIMO serait sorti de la Forêt des abeilles avant d’être baigné dans l’Ogooué… On comprend alors que le premier modele de la collection « découvre mon pays » soit LBV. De part l’éducation que les concepteurs ont reçu, ils espèrent que Paguimo sera, grâce à tout ce qui leur suivent, un trait d’union entre les générations et un pont entre les frontières.

Co.llection de sweet-shirt PAGUIMO bientot disponible
Collection de sweet-shirt PAGUIMO  bientôt disponible.

Longue bien sûr fut la route qui aboutit à la création de la marque. H.M et Séverin Rahong le reconnaissent sans peine : « Se lancer dans un projet de ligne de vêtements n’est pas chose facile et pour le faire on a besoin de se motiver auprès de ceux qui sont déjà passés par ce type d’aventures. Avant d’ajouter : « On n’a rien inventé, on s’inspire forcément de quelqu’un. Pour nous, il s’agit de Mohamed Dia ainsi que Dangher (Christian NKOMBEGNONDO ) même si l’idéal serait de suivre le chemin de Malamine Koné », et ne dit-on pas que « La foi est le premier pas, même si vous ne voyez pas tout l’escalier. » ? D’ailleurs le slogan de #Paguimo est  » Anything is possible With God », on comprend très vite la place qu’occupe le Très Haut dans cette aventure.

H.M et Shaïma (Shaïma  a été en 2014 la première fille à accepter de poser pour #Paguimo).
H.M et Shaïma (Shaïma a été en 2014 la première fille à accepter de poser pour #Paguimo).

H.M de poursuivre : « Mon style vestimentaire provoquait des sourires moqueurs. » Cette phrase de Kery James, peut résumer ma condition vestimentaire au secondaire, j’ai donc commencé à rêver de porter des vêtements originaux. » De là lui est venue l’idée de lancer sa propre ligne de vêtements, puis l’élaboration d’un projet commun avec des amis. « Mais les choses étant plus compliquées à gérer quand on est nombreux, on a fini par partir à deux sur le Projet Paguimo » ajoute H.M .

Ligne de vêtements Paguimo.
Ligne de vêtements Paguimo.

La ligne de vêtements Paguimo a vu le jour « une nuit de septembre 2012 » H.M se souvient : « C’est beaucoup plus la volonté de Severin Rahong, qui, pourtant, cette nuit là, m’a appelé pour parler de tout et de rien. Or, cette conversation va se conclure sur des mots qui sonnent encore dans ma tête : il faut qu’on agisse pendant qu’on est encore créatifs » Et voilà H.M convaincu de partir sur une aventure encore sans nom. Severin, grand Prince, lui laisse une semaine pour remédier à cela. Le styliste raconte : « J’ai réuni Ghislain (MNG), Blegzino, Boost (GOS), et Yashao (David) qui sont les meilleurs infographes que je connaisse. Et quatre jours après l’aventure avait un nom, PAGUIMO, et un logo. Après on a travaillé deux ans à chercher réaliser les modèles à Libreville. Là, arrivèrent les problèmes de financement essentiellement liés à la quantité de produits qu’on nous impose de réaliser. C’est en 2014, quand Severin a décidé de produire à Perpignan, que nos premiers exemplaires sont sortis.

Paguimo (2)

Aujourd’hui, le fournisseur de PAGUIMO se situe en Espagne. Là, une dame les comprend et les guide dans leurs démarches. Il faut dire que les designers considèrent leur projet encore en cours de réalisation. L’entreprise reste difficile, en particulier financièrement, mais leur volonté reste de fer. Chacun a à cœur de vivre ce rêve qui a commencé par un jeu et maintenant se concrétise par des ventes via les réseaux sociaux. Car si la marque affirme fièrement son origine gabonaise, l’essentiel de ses ventes se réalisent encore à l’étranger. Séverin de conclure : « Quand on regarde notre bilan, on est simplement fiers de nous car on a réussi un pari celui de mettre sur le marché un produit qui ne s’adresse pas seulement aux habitants de chez nous « .

Paguimo (3)

Alors, si vous aussi, vous voulez porter ce rêve né de la forêt des abeilles, rendez vous sur :
https://www.facebook.com/paguimogab
+24107388666 (Gabon) / +33616951296 (France) .

Paguimo (4)Paguimo (5)Paguimo (6)Paguimo (7)Paguimo (9)Paguimo (11)Paguimo (12)

Commentaires Facebook

Copyright (c) 2013 - 2019 Powered by Hevron Roger

Défiler vers le haut
error: Contenu protégé