Lecture en cours
Popolovescooking, la passion de l’art culinaire

Popolovescooking, la passion de l’art culinaire

A 21 ans, Julie-Paulette Gladys KASSA-MAPSI a déjà un parcours qui pourrait en inspirer plus d’un. Étudiante en hôtellerie de luxe à Paris, la jeune gabonaise est l’administratrice de la page Facebook Popolovescooking.

C’est après quelques hésitations mais gagnée par l’envie de partager sa passion que Julie-Paulette a décidé de publier ses recettes et transmettre son goût pour la bonne cuisine. Elle-même « followeuse » et « likeuse » de blogs et pages culinaires, c’est en se lançant dans cette aventure que les gabonais ont pu la découvrir.

Julie Kassa, en cuisine.
Julie Kassa, en cuisine.

En mars 2015, elle publie sa toute première recette sur Facebook et obtient de nombreux avis positifs qui lui donnent envie de continuer et persévérer. En plus de la diversité de ses créations culinaires (asiatiques, françaises, américaines, italiennes et africaines principalement), les plats de popolovescooking sont facilement réalisables que l’on soit débutant ou cordon bleu.

 

 

En juin 2016, nouvelle aventure et non des moindres ! Alors qu’elle s’était inscrite à la dernière minute et grâce à une forte mobilisation des gabonais et d’autres sur les réseaux sociaux, Julie-Paulette sort 3e du concours organisé par le célèbre magasin suédois  IKEA,  le n°1 du mobilier et de la décoration en France et dans le monde.

Plat concocté par Julie Kassa, créatrice de Popolovescooking.
Plat concocté par Julie Kassa, créatrice de Popolovescooking.

Le magasin IKEA a ouvert un restaurant éphémère à Paris dans lequel chaque soir, il est donné l’occasion à un nouveau chef amateur sélectionné par les internautes, de servir un menu dont les plats comporte au moins un produit de l’épicerie IKEA. Le 22 juin 2016, c’est donc popolovescooking qui a eu la chance de présenter ses plats aux clients du restaurant Krogen.

IMG_9831

Julie-Paulette avait séduit le jury grâce à son plat signature: l’hamburger de banane plantain avec sa sauce « tartare ».  Un plat qualifié d’original et jamais vu par les membres du jury.

le jour J, après un bon coup de stress et des heures à se démener en cuisine avec sa « brigade », Julie-Paulette a servi 34 portions d’un menu composé en entrée, de croustillants de gambas au pébé (épice africaine) et basilic avec une mayonnaise piment basilic, des gombos poêlés, des chips de courgette et un pesto de roquette. En plat, une brochette de viande assaisonnée à la poudre de crevettes avec son écrasé d’igname, sauce au bleu et tomate confite. Et enfin en dessert, un crumble au poivre de Jamaïque, crème d’avocat au sirop de sureau, fruits exotiques et coulis de mangue.

IMG_9812

Avec ce menu, Julie-Paulette a réussi à faire passer son message: prouver que la cuisine africaine est « sexy, riche, savoureuse et qu’elle peut être déclinée et revisitée de différentes façons ».

A lire aussi

Des projets, la jeune gabonaise en a encore beaucoup ! Grâce à la notoriété croissante de sa page, son souhait est de mettre en place la livraison de repas africains à domicile, la création d’une application, la publication d’un livre de recettes et bien évidemment l’ouverture d’un restaurant.

IMG_9449

Et le Gabon dans tout ça ? Eh bien, Julie-Paulette n’oublie pas son pays dans lequel elle aimerait susciter des vocations et donner une image plus positive de l’hôtellerie et de la restauration. Plus tard,  en devenant directrice d’un hôtel de luxe et en possédant sa propre chaîne hôtelière, elle contribuera à développer l’éco-tourisme dans notre pays.

Pour les amoureux(ses) de gastronomie, suivez Julie sur Facebook, Instagram et YouTube.

 

Commentaires Facebook

Copyright (c) 2013 - 2019 Powered by Hevron Roger

Défiler vers le haut
error: Contenu protégé