Shan’L en garde à vue après une altercation avec des agents de...

Shan’L en garde à vue après une altercation avec des agents de la DGR

C’est avec stupéfaction que les fans de Shan’L ont appris la garde à vue de leur artiste survenue samedi dernier. La chanteuse aurait passé deux nuits dans les locaux de la Direction Générale des Recherches (DGR).

Selon nos confrères du journal en ligne gabonmediatime.com, les faits se seraient déroulés samedi 16 février lors d’un contrôle de routine des boîtes de nuit du quartier Louis par le Procureur de la République et ses agents.



 Shan’L se trouvait au Sun Rise lorsque les agents qui accompagnaient le Procureur de la République lui aurait demandé de présenter sa pièce d’identité. La chanteuse aurait alors refusé de le faire et aurait rétorqué : « Je suis une star planétaire. Je vais vous faire renvoyer de la DGR ».

A voir >> [Vidéo] Shan’L assure dans CNPB (Panafrican RMX) de Kiff No Beat

Les proches de La Kinda auraient déclaré au journal en ligne que les agents n’auraient pas décliné leur identité avant de procéder au contrôle et auraient « blessés Shan’L dans son amour propre ». Une altercation verbale aurait alors éclaté résultant en l’interpellation de la chanteuse qui a passé deux nuits en garde à vue.

L’artiste doit être présentée au Parquet ce lundi 18 février mais aucune autre information n’a filtré.

Direct Prod, le label de Shan’L, n’a pas encore émis de déclaration officielle quant à cette nouvelle.

Ceci est un mauvais coup dur porté à l’image de l’interprète de « Tchizambengué », le hit aux 12 millions de vues sur YouTube, alors que la carrière de la Gabonaise est en train de prendre un envol considérable sur le continent.

Mise à jour : Shan’L libre !

Facebook Comments
PARTAGER