Son tout dernier titre est un cocktail explosif mêlant Africa et West indies. « Dans mon wé » de Sinto Pap devrait déjà figurer dans votre playlist de l’été/vacances.

Cette collaboration avec la star du dancehall, le Guadeloupéen Krys, prouve tout le bien artistique que l’on peut penser du Franco-gabonais Sinto Pap. Grand fan du Wu Tang Clan et de Busta Rhymes, cet originaire de Bordeaux a su trouver l’équilibre entre la musique, sa passion et ses études de droit.

 

C’est au sein de plusieurs collectifs bordelais que Sinto pap se frotte aux studios et à la scène. Mais c’est grâce au groupe Ghetto Brut Collabo qu’il s’affirme et connaît ses premiers succès.

En 2012, le jeune chanteur et son groupe sont classés Numéro 1 sur la très prisée chaîne musicale Trace TV avec leur titre « Gravé en Nous ». Ce succès n’est pas le fruit du hasard.

En 2008 déjà, leur tout premier album avait été vendu à plus de 3000 exemplaires. Un franc succès pour ce jeune groupe qui devenait ainsi la plus grosse vente de toute leur région.

Après son départ du groupe en 2014, Sinto Pap rencontre le rappeur Passi et grâce à lui, il signe chez Infact, une filiale de Warner Music. Des titres comme « Besoin d’air » (plus de 90.000 vues sur Youtube) et  « Celle qu’il me fallait » découlent de cette collaboration.

Depuis 2017, le jeune chanteur et rappeur a fondé avec son équipe son propre label de musique nommé « Djoozy Music » et a sorti l’E.P « A l’instinct » d’où est tiré le morceau « Mon Djooz » qu’il a remixé avec H-Magnum & Barack Adama (Sexion d’Assaut).

Son dernier clip « Dans mon wé » est le premier sorti cette année.

Facebook Comments
PARTAGER