Shan’L fait mordre la poussière aux kongosseurs dans le clip de...

[Vidéo] Shan’L fait mordre la poussière aux kongosseurs dans le clip de « C’est pas les Gbés Gbés Gbés »

Totale innovation pour Shan’L et son équipe qui ont su faire monter la pression et l’impatience des fans de l’artiste avant le lancement du clip de « C’est pas les Gbés Gbés Gbés ».  Après la sortie de l’audio, qui comptabilise à lui seul plus de 155 000 vues, il n’aura suffi que 4 jours pour voir le clip du nouveau hit de Shan’L.

Une stratégie bien huilée

Un challenge – Un audio – Un compte à rebours et un lancement en live. S’il y a bien une chose qu’il faut reconnaître à Shan’L et son équipe c’est qu’ils ne se reposent pas sur leurs lauriers.

Attendue au tournant et en pleine préparation de son deuxième album, Shan’L savait qu’elle devait livrer un single au moins aussi bon que « Tchizambengue ». Après une période d’accalmie avec « Serré Serré », une ballade qui avait bien fonctionné mais qui avait aussi laissé ses fans sur leur faim, pour ce nouveau morceau qui est taillé pour challenger le succès de « Tchizambengue », il fallait une promo à la hauteur.

Dans le bikutsi, il n’y a pas de Shakespeare, si vous voulez du Shakespeare, écoutez du slam!

Le challenge est lancé avec un très court extrait du titre mais il prend tout de même auprès des fans et avec le soutien de plusieurs artistes francophones et stars du Web. Puis l’audio est mis en ligne et là les critiques fusent, certains jugeant les paroles de ce nouveau single trop bâclés.

À ce propos, dans une interview accordée à la Web émission camerounaise « Le Bon As », Shan’L a répondu à ses détracteurs en déclarant :  « dans le bikutsi, il n’y a pas de Shakespeare, si vous voulez du Shakespeare, écoutez du slam ». Ça au moins c’est dit…

A lire aussi >> « Tchizambengué », le retour de la Kinda

Pour le clip, autre stratégie gagnante. La vidéo est annoncée sur YouTube avec une date et une heure de lancement, puis un chat ouvert quelques minutes avant sa diffusion. Au moment où le clip est lancé, près de 500 spectateurs sont déjà dans l’attente.

Résultat : plus de 20 000 vues en 2h.

Un visuel classique mais fidèle au titre

C’est plutôt un clip basique mais de très bonne qualité que nous ramène Boss Playa à qui Direct Prod a une nouvelle fois confié la réalisation.

Une dispute qui se termine en bagarre, c’est le scénario dans lequel on voit une Shan’L prête à en découdre avec la kongosseuse du quartier jouée par l’actrice Joana Matsanga.

Un avertissement à peine voilé que la chanteuse lance à ses pourfendeurs.

 



Facebook Comments