A 11 ans, il est le plus jeune réalisateur de...

A 11 ans, il est le plus jeune réalisateur de clip gabonais

Son tout premier clip a déjà séduit des grands noms du hip hop gabonais dont Lord Ekomy Ndong qui aimerait travailler avec ce bout d’homme de 11 ans.



Cet élève de 6ème, au Lycée Mbélé de Libreville, qui rêve d’aller dans l’espace et de créer des appareils high tech semble être aussi un génie de la scénarisation.

C’est ce que son oncle, le rappeur “Le Flow du sud”, a découvert après que le réalisateur initialement prévu pour son tournage lui ait posé un lapin.

Le jeune garçon va alors lui proposer ses services. Je peux shooter ton clip si tu veux, si c’est pas bon, on efface”, lui affirme, sans sourciller, le jeune apprenti réalisateur.

Le rappeur, poussé par sa curiosité, accorde le bénéfice du doute à son neveu. C’est ainsi qu’il décide d’immortaliser la pré-production du tournage en filmant le jeune réalisateur pour comprendre son approche de la réalisation mais aussi certifier les faits au cas où le titre connaîtrait du succès.

L’élève se prête au jeu et explique son approche comme on peut le voir dans ce making of.

Muni d’un samsung S7 EDGE, le futur “Little X” gabonais nous plonge dans l’univers du titre “Austérité”, une représentation de la crise sociale et économique que traverse actuellement le Gabon. Un scénario simple mais riche qui colle aux rimes de son tonton rappeur.

Avec ce clip, le jeune Paul Jeremie Ehoumba Kakassa fait preuve de courage, de génie et fait parler son talent sans complexes comme beaucoup d’ados d’ailleurs dont la précocité créatrice est favorisée par l’accès facile aux nouvelles technologies.

Si ce jeune adolescent est bien encadré, il peut dans un futur proche nous produire des œuvres de bonne qualité tant sa volonté est hautement affirmée.

Facebook Comments
PARTAGER