Lecture en cours
Le cinéma c’est ma vie ; Jean Pierre Mba

Le cinéma c’est ma vie ; Jean Pierre Mba

Si Jean Pierre Mba a depuis quelques années posé ses valises sur le continent américain,  l’acteur cultissime de Kongossa, n’oublie pas pour autant son pays d’origine. Dans une interview, il revient donc pour Gabon Célébrités sur son actualité américaine tout comme ses projets et désirs pour le cinéma gabonais.

GC; Gaboncelebrites

JPM, Jean Pierre Mba

GC . Bonjour Jean Pierre Mba et merci de nous accorder un peu de votre précieux temps.

JPM. Bonjour, c’est un plaisir pour moi.

GC. On peut vous appeler JPM

JPM. Oui, bien sûr, ce sont mes initiales !

GC. Il est très difficile de vous voir sans évoquer la série télé Kongossa. Quels souvenirs gardez-vous de cette aventure ?

JPM.  C’est énorme ce que j’ai vécu  pendant toute cette aventure.  C’est 10 ans  de ma vie au sein de cette merveilleuse famille  qu’est le studio Montparnasse. Je garde de magnifiques souvenirs de cette série et cette famille me manque énormément. Si je suis ce que je suis aujourd’hui, c’est grâce à cette maison de production toujours dirigée par son fondateur Melchy Obiang.

GC. Belle aventure en effet ! Vous vivez depuis un bon nombre d’années aux Etats Unis d’Amérique, est-ce là la poursuite du rêve ? 

JPM. Oui, venir aux Etats Unis faisait partie de mes projets. Je voulais avoir une vision élargie du cinéma professionnel. Et au aujourd’hui,  je suis à l’école d’art dramatique de  l’académie new yorkaise de cinéma. J’ai dû faire une année d’apprentissage de la langue anglaise pour que mon entrée dans cette école soit validée. 

GC. La Big Apple, très loin de l’Afrique… Gardez-vous cependant un œil sur ce qui se fait côté cinéma au Gabon et en Afrique en général ?

JPM.  Oui,  je suis de très près  le cinéma africain qui  est même en train de prendre de l’ampleur ici aux Etats Unis. La montée de ces producteurs indépendants est une bonne chose vu qu’Hollywood par exemple est ce qu’il est aujourd’hui  grâce à ce type de producteurs. Dès qu’ils auront la même vision, croyez-moi,  les choses iront très vite

GC. Hollywood fait rêver. La réussite de Lupita Nyongo par exemple… Est-ce la terre de tous les possibles ?

JPM. Tout est possible, oui. Si vous êtes bien entouré et que vous avez un potentiel comme celui de Lupita Nyongo, beh tout peut arriver. Elle,  par exemple, cela faisait pratiquement 5 ans qu’elle était bien entourée. Elle a travaillé sur le tournage d’une grosse production hollywoodienne au Kenya ce qui lui doute permis de se faire remarquer. Alors, aujourd’hui le résultat est là.

GC. Belle histoire que celle de Lupita !  Dites-nous JPM, le cinéma en Afrique reste quelque chose de très compliqué. Vous, par exemple, avez  quitté le  Gabon pour les Etats Unis, et poursuivre votre rêve. Qu’est ce qui vous motive tant ?

JPM. Je suis un passionné de cinéma, juste le simple fait de voir une camera me fait perdre la maîtrise de moi-même ! C’est énorme. Le cinéma c’est ma vie !

jean pierre mba 1

GC. Enormes comme mots. Et si on parlait de votre actualité ?

JPM. Je suis actuellement en train de finir mon premier sitcom qui a pour titre The reality. Je travaille aussi en ce moment sur l’écriture d’un scenario  avec le producteur  du film The Fruit of war , Salvador Alex Sanchez qui, lui, est basé à Los Angeles, (Homies Unidos production) et  avec le fondateur de Family of freedom de New York. Mais ne vous inquiétez pas, je vous tiendrai toujours au courant de mes activités.

GC. Et côté Gabon, êtes- vous toujours en contact artistiquement parlant ?

JPM. Je travaille actuellement sur le sous titrage d’un film gabonais que j’aimerais présenter dans différents festivals ici dans les deux prochaines années.

GC. Toujours au service de la  nation !  Un mot pour vos nombreux fans en guise de conclusion ?

JPM. Pour mes fans, juste leur dire que c’est grâce à eux que je suis là. Ils ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Et je ne les décevrai pas. J’en profite aussi pour dire à tous les jeunes qui aimeraient se lancer dans ce métier, que les clefs sont  la persévérance, l’humilité et le travail.

GC. Le message est passé JPM, merci encore de nous avoir donné de votre temps pour cette interview

JPM. Merci à vous aussi et longue vie à votre projet, que le Très- haut vous bénisse.

 

 

 

 

 

 

Commentaires Facebook
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Copyright (c) 2013 - 2019 Powered by Hevron Roger

Défiler vers le haut
error: Contenu protégé