Lecture en cours
OYE 2016 fait carton plein !

OYE 2016 fait carton plein !

Pour un début, ce fut un coup de succès.

La première édition OYE 2016 a tenu toute ses promesses. Ce Jeudi 28 janvier 2016, la salle du Komo n’a pas été assez vaste pour recevoir le public librevillois venu nombreux assister à ce grand rendez-vous de l’humour. A l’affiche des grands noms, comme Dibaku, Manitou,Souleyman ,Sourire à côté, Diboty , Bwa Amer et d’autres étoiles montantes de l’humour au national.

IMG_0318

Malgré un retard constaté dû aux aléas de la mise en place d’un show comprenant pas moins d’une quinzaine d’artistes, les rires ont fusé dès la première prestation haute en couleur des Colbeauzard. La bonne humeur fut donc bien vite installée et n’a cessé de croître jusqu’à provoquer des explosions de joie chez certains spectateurs ayant bien du mal à se retenir les côtes.

IMG_0255

Si l’on ne peut tous les citer, félicitons Manitou et sa famille pour ses tranches de vie quotidienne typiquement gabonaises, mettant en scène avec humour une chanteuse aux talents vocaux aussi prometteurs que ses tenues extravagantes, tout comme Souleyman jouant avec finesse des différences de comportement entre une femme européenne incapable de résister aux caprices de son enfant dans un supermarché et une femme africaine se contentant de tchiper en signe de refus.

Suivant la tradition du stand up, les humoristes surent jouer avec un public souvent pris à partie pour son plus grand plaisir, à l’image de ce français devenu le temps d’une soirée une nouvel Albert Schweitzer. Bwa Amer, en particulier, sut utiliser l’humour pour amener le public à reconsidérer des événements politiques récents ou plus anciens et réfléchir sur son potentiel suivisme. Chacun put se reconnaitre avec plaisir dans des sketchs mettant en scène la sempiternelle et délicate question des relations homme-femme, du gabonais et de l’argent ou des lieux dits parfois énigmatiques de Libreville.  Succès d’autant plus garanti que les costumes tout comme les jeux de scène, incluant des pas de danse voire de danse du ventre,  soulignèrent avec à propos le jeu comique de ces comédiens décidément très professionnels.

IMG_0398

Le show se conclut sur la performance très attendue de Dibaku mais privé de son Defunzu présent en simple spectateur dans la salle. Nombreux furent d’ailleurs les artistes à rendre hommage à cette figure tutélaire de l’humour gabonais. Très à l’aise néanmoins, le comique habitué au Marrakech du rire, a su debout ou depuis son fauteuil prolonger avec beaucoup de maestria une soirée que nul ne souhaitait voir se terminer malgré la température que la bonne humeur avait bien fait monter ! Merci encore à toute cette équipe d’Oye pour ce moment de rire et de bonheur que l’on aimerait voir se reproduire le plus vite possible. Difficile en effet d’attendre Oye 2017 quand on a gouté au 2016 !

Commentaires Facebook

Copyright (c) 2013 - 2019 Powered by Hevron Roger

Défiler vers le haut
error: Contenu protégé