The Voice Afrique 2017 – La gabonaise Chandrik’a émue aux larmes lors...

The Voice Afrique 2017 – La gabonaise Chandrik’a émue aux larmes lors de son passage devant le jury

Chandrik'a The Voice Afrique
©The Voice Afrique francophone

Lors de la première émission de la saison 2 de The Voice Afrique francophone, Chandrik’a, une jeune chanteuse gabonaise de 24 ans a été la dernière candidate de la soirée à avoir fait succomber le jury de professionnels.



Arrivée seule pour participer aux auditions à l’aveugle, loin de sa famille, Chandrik’a était déjà très émue avant son passage devant le jury. Pour elle, The Voice Afrique est un moyen de se “relancer dans la musique”.

Habituée des concours de chant, l’artiste a fait partie des finalistes d’Airtel Trace Music Star en 2016 et a représenté le Gabon lors de la grande finale au Nigéria.

En coulisses, avant de se lancer sur scène, la chanteuse a déclaré à Claudy Siar que “le plus important ce n’est pas d’avoir la plus belle voix; il faut savoir toucher la sensibilité des coachs”. Une chose qu’elle a réussi à faire puisque 3 coachs sur 4 se sont retournés ( Charlotte Dipanda, A’salfo, Singuila).

A lire aussi: The Voice Afrique francophone 2017 – La gabonaise Carmy-J, 1er talent sélectionné par le jury

La jeune femme a été prise d’émotions à l’issue de son interprétation de “J’ai déposé les clés” de Jocelyne Labylle et après avoir versé quelques larmes, elle a finalement choisi de rejoindre l’équipe de Charlotte Dipanda.

Nous lui souhaitons bonne chance pour la suite du concours et RDV samedi prochain pour la deuxième partie des auditions à l’aveugle.

Revivez la prestation de Chandrik’a.

Facebook Comments